Autres pétitions du C4ST

Parallèlement à la campagne en cours Moms Who Care où une réponse est attendue du gouvernement à la mi-octobre, il y a deux pétitions électroniques actives qui ont été présentées par des représentants de C4ST au gouvernement libéral via la plate-forme de pétition électronique fédérale. Ces pétitions concernent les tours cellulaires et les compteurs intelligents. Lorsqu’elles atteindront 500 signataires elles seront lues à la Chambre des communes en plus de la campagne Moms Who Care, ainsi que les discussions entre les députés et le gouvernement.

Une pétition a pour objectif d’attirer l’attention sur une question d’intérêt public ou une préoccupation et de demander à la Chambre des communes, le gouvernement du Canada, un ministre de la Couronne ou un membre de la Chambre des communes de prendre action.

Les signataires et le parrain seront informés par courriel lorsque la réponse sera déposée à la Chambre de communes. Une copie sera également disponible sur le site web de la pétition ainsi que la pétition originale. Le Règlement (les règles régissant la Chambre des communes) exigent que le gouvernement réponde dans les 45 jours de chaque pétition présentée à la Chambre des communes.
Veuillez prendre deux minutes pour ajouter votre nom aux 2 pétitions suivantes…

Nous soussignés, résidents du Canada , prions le gouvernement du Canada

1. D’appliquer le principe du niveau le plus faible qu’il soit raisonnablement possible d’atteindre (ALARA) en ce qui concerne l’exposition aux radiofréquences et au rayonnement hyperfréquence.

2. De veiller à ce que les antennes cellulaires et les tours de téléphonie soient installés à distance des écoles et d’autres secteurs vulnérables.

3. D’assurer un suivi continu pendant et après l’installation des antennes cellulaires et des tours de téléphonie pour assurer qu’elles émettent le niveau de rayonnement le plus bas possible.

Signer cette pétition

https://petitions.parl.gc.ca/fr/Petition/Details?Petition=e-404

* * *

Nous, soussignés, citoyens du Canada, prions la ministre de la Santé de :

1. Faire parvenir un avis de précaution à tous les services publics d’électricité au Canada relativement au Code de Sécurité 6;

2. D’installer leurs propres protocoles de sécurité et d’encourager les services publics à explorer des moyens de distribution moins nocifs dans certaines régions du Canada, qui peuvent inclure, mais ne se limite pas à l’utilisation de compteurs analogiques.

Signer cette pétition

https://petitions.parl.gc.ca/fr/Petition/Details?Petition=e-406

NOS ENFANTS ONT BESOIN DE NOTRE AIDE !

Nous avons posté en juillet dernier. Le temps presse, il faut avoir le plus que possible de signatures.

NOS ENFANTS ONT BESOIN DE NOTRE AIDE !

momwhocare-frenchlogo

 

Une campagne nationale lancée par le groupe Canadiens pour une technologie sécuritaire. Voici de quoi il s’agit…

Cet été, des mères de tout le Canada font part de leurs inquiétudes à la ministre de la Santé Jane Philpott et à leurs députés et députées.

Il faut absolument que notre gouvernement prenne trois mesures afin de protéger les enfants canadiens des dangers de l’exposition aux radiations des ondes électromagnétiques :

* Réagir activement au rapport du Comité permanent de la santé 2015 (HESA)

* Mettre en ¦uvre l’intégralité des recommandations du rapport

« HESA LE RAYONNEMENT ÉLECTROMAGNÉTIQUE DES RADIOFRÉQUENCES ET LA SANTÉ DES CANADIENS » (http://bit.ly/1IqDDHb)

* Enclencher la mise à jour du Code de sécurité 6 de Santé Canada, ses lignes directrices concernant l’exposition aux radiations engendrées par les transmissions sans fil – mise à jour qui s’impose, compte tenu des preuves scientifiques rendues publiques au cours de l’année écoulée.

Utilisez le formulaire disponible à http://quebec.momswhocare.ca pour envoyer un courriel à la ministre Jane Philpott et à votre député ou députée les exhortant à :

* répondre de manière exhaustive au rapport du Comité permanent de la santé en octobre 2016 ;

* adopter l’ensemble des recommandations du Comité permanent de la santé ;

* réclamer le réexamen indépendant du Code de sécurité 6.

AGISSEZ SANS TARDER – AVANT LA MI-OCTOBRE !

Pour en savoir plus, aller voir à http://quebec.momswhocare.ca/ où vous découvrirez…

* Des scientifiques dénoncent les règles de sécurité désuètes du Canada concernant les technologies sans fil.

* Mises en garde des fabricants d’appareils sans fil.

* Tumeurs cérébrales : le type de cancer le plus fréquent chez les ados américains – selon une étude menée aux É.-U.

* Le Wi-Fi dans les écoles canadiennes : un enjeu de santé et de sécurité.

* Les radiations des cellulaires font augmenter les taux de cancer chez les animaux – une étude de 25 M$ financée par le gouvernement américain découvre des tumeurs cérébrales.

* Conseils de sécurité concernant le sans-fil pour protéger votre famille au mieux.

Matériaux protecteurs autrichiens

La Clinique autrichienne Académie GeoVital non seulement traite les EHS, mais aussi mesure l’exposition corporelle de ses clientes et propose des matériaux protecteurs de la plus haute qualité.

Voici quelques vidéos qui décrivent bien leurs produits :

L’efficacité et performance de la peinture protectrice : vous allez bien comprendre l’information dans les fiches techniques de la peinture AVANT de l’acheter. Il faut penser non seulement à l’efficience protectrice, mais aux ingrédients qui la composent qui peuvent être problématique pour quelqu’un qui souffre de sensibilités chimiques multiples.

La déception crée par les fabricants est bien démontrée pour nous permettre de bien comprendre ce qu’on lit.

Un tour de la clinique et de l’usine de production de matelas.

Remarquez aux minutes 4 une lecture de l’exposition corporelle aux CEM-EBF; l’antenne touche les orteils et pas l’air ambiant.

Leurs matelas peuvent être fabriqués sur mesure pour les besoins de votre corps.

30 ans d’expérience avec une approche holiste. Vous pouvez soit suivre leurs cours ou devenir un patient. Vous pouvez aussi simplement commander leurs produits de protection. Pour le moment ils n’ont pas de représentant en Amérique du Nord; il faut commander directement de l’Autriche.

Demande du RAPLIQ à la Régie

Nous avons trouvé la demande du RAPLIQ à la régie concernant les compteurs électromécaniques.

Il ne reste à espérer que la régie va agir positivement et nous permettre de continuer à utiliser les compteur électromécaniques.

Un gros merci au représentant du RAPLIQ, M. Steven Lapierrière pour son excellent travail défendant nos droits.

http://publicsde.regie-energie.qc.ca/projets/366/DocPrj/R-3964-2016-C-RAPLIQ-0006-Comm-Dec-2016_08_03.pdf

Votre compteur électromécanique, surfacture-t-il?

Avez-vous un compteur électromécanique et depuis que vos voisins ont fait installer un CI votre facture augmente aussi?

Les compagnies d’électricité sont au courant de cette interférence sur votre compteur.

Ils affirment que les harmoniques (ce sont des multiples de la fréquence de base de 60 Hz) peuvent générer une rotation supplémentaire du disque ce qui peut provoquer un mauvais fonctionnement et donc générer des « lectures incorrectes » sur les compteurs électromécaniques.

Voici ce qu’il faut faire :

Achetez environ 2 mètres de fil électrique de construction de calibre 12 ou 14 dans un magasin de matériel (à confirmer si c’est celui-ci : http://www.renodepot.com/fr/fil-rw90-12-sol-8179024). Dénudez les extrémités. Enveloppez ce fil autour de la ligne électrique qui se connecte à votre compteur électrique sur le côté de votre maison (voir photo sur le lien). Enrouler 10 fois autour de la ligne (tube) et relier les deux extrémités dénudées avec un bouchon d’électriciens. C’est tout. Ceci est appelé une bobine de réactance et elle réduit (ou étouffe) les hautes fréquences sur la ligne menant à votre compteur. L’appareil doit devenir plus précis et les factures d’électricité devraient être plus faibles s’il y avait effectivement des interférences à haute fréquence sur la ligne.

Choke

Un gros merci à la Dre Magda Havas pour cette information.

L’AQLPA nous informe sur la décision provisoire de la Régie concernant les compteurs électromécaniques.

Courriels envoyés par l’AQLPA sur la décision provisoire de la Régie concernant les compteurs électromécaniques.

 1e courriel

AQLPA — La Régie a pris une décision provisoire cette semaine. À partir du 1er août, Hydro va au minimum envoyer un avis de 8 jours OU plus qu’un avis et peut-être des appels avant d’envoyer un dernier avis de 8 jours.

Cet avis donne trois choix aux personnes ayant encore un compteur électromécanique (je résume) :

1) Ou bien vous appelez pour demander l’option de retrait (n.d.e., tout en conservant votre compteur électromécanique. Assurez-vous d’être clair sur ce point; ainsi vous pouvez le conserver pour encore 10 ans et plus au moins que sa date de certification échoue sous peu)
Dans ce cas, ils vous chargeront 85 $ de frais d’installation (que vous n’aurez pas à repayer le jour où le sceau de votre compteur électromécanique sera échu et qu’un nouveau compteur devra prendre place) + 5 $/mois de frais de relève. (n.d.e. – vous payez à l’avance l’installation du CNC que vous demanderez une fois la certification de votre compteur échoue.)

2) Ou vous ne faites rien et Hydro va vous considérer de facto comme un client de l’option de retrait et vous facturera 85 $ de frais liés à l’inaccessibilité du compteur + 5 $/mois. Sauf que dans ce cas, lorsque le sceau sera échu, et qu’ils devront changer le compteur, ils refactureront un autre 85 $ de frais d’installation. (n.d.e. – c’est-à-dire, tout en conservant votre compteur électromécanique, vous payerez DEUX fois les frais d’installation, une toute de suite et une deuxième lors que la certification de votre compteur aura échoué).

3) Ou vous demandez le compteur intelligent, sans frais. (n.d.e. – Même si non mentionné, vous pouvez en tout moment choisir un CNC.)

C’est très résumé comme explication, mais ce que ça veut dire, c’est que l’option #1 coûte moins cher, car elle coûtera 85 $ de moins que l’option #2. HQ voulait un incitatif pour que les gens appellent. La Régie a accepté.

Important : lorsque le sceau sera échu (et il y en a déjà 2 000/129 000 qui le sont aujourd’hui), ils ne pourront plus laisser le client conserver son compteur électromécanique, car Mesures Canada pourrait aller jusqu’à leur coller une contravention de 1000 $/compteur/jour. Ce jour-là, Hydro préfèrera couper l’électricité (sauf en hiver). D’ici là, il y aura des audiences où le RAPLIQ devrait proposer des solutions pour des compteurs électromécaniques.

**Important : dans la lettre, il sera écrit que ces tarifs sont provisoires. La Régie a dit que lorsqu’on réfléchira plus profondément à la question à l’automne, il se pourrait que la décision change et que certains frais soient remboursés aux clients. Mais je ne compterais pas là-dessus pour prendre une décision.

Voici le lien vers la décision. Voir le paragraphe [73] page 17-18 de :

2e courriel

AQLPA — Pour la suite du dossier, le RAPLIQ cherche à démontrer qu’il y a des compteurs électromécaniques disponibles. Ce n’est pas facile. S’ils trouvent, la Régie approuvera peut-être cette alternative pour ceux qui ne veulent pas les compteurs non communicants à cause de l’électricité sale.

Basses-Laurentides refuse — Aux États-Unis, des compteurs électromécaniques recyclés et certifiés par l’ANSI, sont acceptés par les centaines de compagnies d’électricité américaines ils n’ont pas besoin d’être certifiés par la FCC   Uniquement en Californie 75 fournisseurs d’électricité !! C’est pour cette raison que les abonnés peuvent être plus exigeants.

 

Les compteurs électromécaniques sont très faciles à remettre à neuf, ce n’est que la mécanique qui doit être nettoyée. Pour cette raison il y a des douzaines des compagnies qui vendent ces compteurs. N’oubliez pas, ils sont construits pour une durée de vie de 100 ans. Mais ça, c’est les EU, pas le Canada. Au Canada, il faut que le compteur soit certifié par Mesures Canada (HQ est dans leur liste de compagnies qui peuvent certifier les compteurs) et Mesures Canada a passé une norme en 2014 dont les compteurs électromécaniques ne seront plus certifiés à partir du premier janvier 2014:

10.0 Révision

La présente révision vise à indiquer que la permission temporaire d’utiliser des compteurs électromécaniques dans des applications de mesurage net a expiré le 31 décembre 2013. Elle vise aussi à présenter la politique de MC relative à l’utilisation de calculs déductifs dans un contexte de mesurage net.

 11.0 Renseignements supplémentaires

Pour plus d’information au sujet du présent bulletin, veuillez communiquer avec l’agent principal de programme responsable de la mesure de l’électricité. Pour des renseignements supplémentaires au sujet de Mesures Canada et de ses programmes, visitez son site Web.

En autres mots, les compteurs électromécaniques seront remplacés par des numériques une fois que leur date de certification serait arrivée.

Soyez très prudents 

Un problème : ce site Web donne des conseils aux Canadiens qui ne sont pas valables légalement. Il faut faire attention parce que des gens y croient à leur légitimité à changer eux-mêmes leur compteur. Ce n’est pas le cas ici au Québec, le compteur appartient à HQ et il ne faut pas le toucher sous aucun prétexte.

3e courriel : Réponse de B-L refuse à l’AQLPA — pour la date de péremption, il faut demander à HQ via la loi de l’accès à l’information.

Pas facile à faire et long processus;   la Régie devrait exiger qu’HQ informe à l’avance à tous les abonnés de leur date de péremption particulière.

Un gros merci à Brigitte Blais de l’AQLPA de partager cette information et particulièrement à la citoyenne qui nous la faire parvenir.