Suite à l’étude danoise

Vous en souvenez-vous de l’étude des étudiantes danoises avec du cresson exposé à des micro-ondes? Le professeur Olle Johansson, pionnier suédois de l’électrohypersensibilité et professeur de neurologie (dermatologie expérimentale), l’a reproduite. Il écrit :

En conclusion, la présente enquête préliminaire indique que la technologie sans fil peut avoir un impact sérieux sur la nature et doit de toute urgence être utilisé avec beaucoup plus de prudence (voir aussi l’ouvrage de Doyon publié en 2008). La présente étude a également apporté de nouvelles informations sur le sujet de l’effet de l’électromagnétisme sur les plantes mais elle doit être répliquée sur plusieurs d’espèces, par différents laboratoires indépendants, ainsi que développer davantage aux niveaux cytologiques et physiologiques par les botanistes, histologistes et physiologistes. Enfin, pour l’essentiel, elle soutient clairement les conclusions initiales de Lea Nielson, Mathilde Nielsen, Nielsen Signe, Sisse Coltau et Rikke Holm, au Hjallerup Skole, sous la supervision de leur professeur de biologie Kim Horsevad.

Lire au complet  Cammaerts Johansson 2015

Publicités

Rencontre entre EHS

INVITATION DES EHS DE L’ESTRIE

Que diriez-vous de rencontrer et d’échanger avec d’autres personnes sensibles aux ondes?

Nous vous invitons en toute simplicité à cette première rencontre dans la région de l’Estrie.

: Église Saint-André
Sacristie (suivre l’affiche « Bureau »)
89 A, rue Principale Nord
Sutton (Québec)  J0E 2K0

Quand : Samedi, 12 décembre 2015
Heure : 13 h

Pour qui : Toutes personnes affectées par la pollution électromagnétique, peu importe la sévérité. Merci d’inviter vos connaissances vivant la même situation.

Pour quoi : Échanger sur la problématique que nous vivons, sur des pistes de solutions afin d’améliorer notre sort et les actions à prendre.

Sujets possibles de discussions : Comment se protéger des ondes; éduquer notre entourage; sensibiliser nos élus et soignants; création d’une fondation; zone refuge; coopérative de mini-maisons… etc.

Des personnes souffrant d’hypersensibilités aux produits chimiques et aux ondes électromagnétiques seront présentes.  Événement sans Wi-Fi, odeur de parfums ni de tabac.  Soyez rassurés, nous avons pris des mesures des champs électromagnétiques et la sacristie est un endroit peu électropollué et acceptable pour les personnes chimico-sensibles.

Personnes ressources : Kathya Heppell (par courriel kheppell@axion.ca)
Lucie Fortier et Gaétane Boucher (par téléphone : 579-436-8232)

Nous espérons que vous serez nombreux à répondre à notre invitation.

N’hésitez pas à communiquer avec nous pour de plus ample information.

Lucie, Gaétane et Kathya

Nota  bene: En cas de tempête, la rencontre sera remise à une date ultérieure.