Suite à l’étude danoise

Vous en souvenez-vous de l’étude des étudiantes danoises avec du cresson exposé à des micro-ondes? Le professeur Olle Johansson, pionnier suédois de l’électrohypersensibilité et professeur de neurologie (dermatologie expérimentale), l’a reproduite. Il écrit :

En conclusion, la présente enquête préliminaire indique que la technologie sans fil peut avoir un impact sérieux sur la nature et doit de toute urgence être utilisé avec beaucoup plus de prudence (voir aussi l’ouvrage de Doyon publié en 2008). La présente étude a également apporté de nouvelles informations sur le sujet de l’effet de l’électromagnétisme sur les plantes mais elle doit être répliquée sur plusieurs d’espèces, par différents laboratoires indépendants, ainsi que développer davantage aux niveaux cytologiques et physiologiques par les botanistes, histologistes et physiologistes. Enfin, pour l’essentiel, elle soutient clairement les conclusions initiales de Lea Nielson, Mathilde Nielsen, Nielsen Signe, Sisse Coltau et Rikke Holm, au Hjallerup Skole, sous la supervision de leur professeur de biologie Kim Horsevad.

Lire au complet  Cammaerts Johansson 2015

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s