Prisons sans barreaux

Documentaire Prisons sans barreaux 

Résultat de recherche d'images pour "prisons sans barreaux"

Spira et Productions Triangle sont heureux d’annoncer de nouvelles occasions de voir Prisons sans barreaux, long métrage documentaire scénarisé et réalisé par Nicole Giguère et Isabelle Hayeur, produit par Pauline Voisard. Chaleureusement accueilli du public et des médias lors de sa récente sortie en salle à Montréal, Québec et Trois-Rivières, le documentairesera diffusé en version abrégée le lundi 9 mars à 21 h sur les ondes d’Unis TV, puis disponible en rattrapage sur le site web de la chaîne : https://www.tv5unis.ca/videos/prisons-sans-barreaux

Synopsis : Nous baignons dans un environnement saturé de produits chimiques et de champs électromagnétiques. Les effets de ces expositions massives sont ressentis par un nombre croissant de personnes, comme Isabelle, Kathya, Jean-François, Sylvain et Jayden, dont nous suivons le quotidien.

Prisons sans barreaux reprend aussi les routes du Québec alors qu’il sera projeté en version intégrale de 73 minutes dans plusieurs villes, souvent en présence de l’équipe du film qui viendra à la rencontre du public pour des discussions après les projections.

Tournée québécoise – projections confirmées 17 mars | Sainte-Anne-des-Monts | Les Productions de la Salle Comble (13h30 et 19h)
20 mars | Mascouche | Cinéclub Art Partage (19h30)

24 mars | Montréal | Maison du développement durable (18h30)
02 avril | Sutton | Salle Alec et Gérard Pelletier (19h)
13 avril | Rivière-du-Loup | Cinéma Princesse (19h30)
14 avril | Rimouski | Cinéma Paraloeil (19h30)
22 avril | Victoriaville | Bibliothèque Charles-Édouard-Mailhot (19h)

De nouvelles projections s’ajoutent régulièrement, pour tous les détails sur la tournée de Prisons sans barreaux, rendez-vous sur :

Facebook : https://www.facebook.com/prisonssansbarreaux

Site web Spira : https://www.spira.quebec/nouvelles/prisons-sans-barreaux-au-cinema.html

Site web Productions Triangle : https://www.productionstriangle.com/actualites

PRISONS SANS BARREAUX

Québec, Canada. 2019. 73 min (version intégrale) – 52 min (version abrégée)

Long métrage documentaire écrit et réalisé par Nicole Giguère et Isabelle Hayeur

Recherche : Nicole Giguère et Isabelle Hayeur | Direction photo : Étienne Roussy | Prise de son : Martyne Morin et Emory Murchison | Montage image : Josiane Lapointe | Mixage et conception sonore : Roger Guérin | Musique et saxophone : Ida Toninato | Production : Pauline Voisard, Productions Triangle | Distribution : SPIRA

PRISONS SANS BARREAUX est produit grâce à la participation financière de Téléfilm Canada, du Groupe de Fonds Rogers, dans le cadre du programme pour le long métrage documentaire, du Crédit d’impôt cinéma et télévision (Gestion SODEC), de la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC), du Fonds documentaire Rogers, du Crédit d’impôt pour production cinématographique ou magnétoscopique canadienne, avec la collaboration de Unis TV, SPIRA, Post-Moderne et Productions Triangle.

À propos de SPIRA

Coopérative vouée au cinéma indépendant issue de la fusion, en 2015, de Vidéo Femmes et Spirafilm, Spira a pour principal mandat de soutenir la production et la distribution de films (courts et longs métrages). Une trentaine d’œuvres voient le jour chaque année grâce à ses programmes de soutien à la création.

À propos de Productions Triangle

Productions Triangle est une société de production de documentaires installée en région. Fondée en 2012, sa mission est de soutenir le développement d’œuvres d’auteur, produire des films et favoriser leur diffusion au Canada et à l’étranger. Dirigée par la productrice Pauline Voisard, Productions Triangle crée des œuvres qui plongent au-delà des apparences et révèlent au public la face cachée de personnages dont la pratique artistique, l’engagement social ou le mode de vie étonnent et inspirent.

Pour toutes demandes d’entrevues, lien Vimeo ou matériel de presse, veuillez contacter :

Caroline Rompré | pixelleX communications | 514-778-9294 | caroline@pixellex.ca 

À ceux intéressés à une solution. Oui, éviter les produits chimiques et les CEM est l’idéale, mais le monde n’est pas parfait alors nous devons renforcer notre résistance à ces facteurs débilitants. De l’âge de 11 ans à 45 ans, j’ai souffert de sensibilité chimique multiple. C’était un enfer de migraines constantes, non seulement les produits chimiques les déclenchent, mais aussi la pression atmosphérique et mes changements hormonaux. Suite à un traitement de trois mois en herboristerie en MTC (médecine traditionnelle chinoise), mes migraines sont disparues de 99 %, j’avais une qu’était déclenchée aux deux mois lors de la nouvelle (pas la pleine) lune. J’ai décidé que c’était un parasite en train de se reproduire à ce moment et je l’ai traité avec la teinture de noyer noir. J’ai aujourd’hui 67 ans et depuis ce traitement je n’ai plus de migraines, même si exposée à de produits chimiques.

Lors que j’ai déménagé dans une maison avec chauffage électrique en 2007, je suis devenue EHS : je me réveillais toutes les nuits à uriner et mon sommeil était léger, contrairement à mes habitudes. En coupant le disjoncteur (breaker) de la boîte électrique de ma chambre, je ne me réveillais plus la nuit et mon sommeil était profond et réparateur… jusqu’à l’arrivée du compteur « intelligent » d’Hydro-Québec. Non seulement je me réveillais la nuit à uriner, mais mon sommeil était léger, je bougeais beaucoup pendant mon sommeil, ma pression a montée (quand jusqu’à ce moment elle avait était normale), ma concentration était affectée, je souffrais d’inflammationm maux au jambes, difficulté à marcher et je toussais lors que j’étais exposée aux antennes de cellulaires. Encore de retour en MTC, mes symptômes sont diminués, mais toujours présents. Mon thérapeute de plus de 20 ans est décédé l’an dernier et j’ai trouvé un autre qui m’a aidé à diminuer l’inflammation de mes pieds (90%, 100% quand je ne suis plus exposée aux fils électriques) et la réaction à la peau qu’était en train de me rendre folle (gratter au sang). Comme plusieurs EHS, mes symptômes diminuent ou simplement disparaissent lors que je ne suis pas exposée aux CEM, particulièrement les  CEM-EBF (électricité/appareils électriques). Si cela vous intéresse, les coordonnées de ma nouvelle thérapeute sont après ces lignes. Le seul hic est que sa clinique a du WiFi et odeurs et elle ne les coupe pas. Elle pratique aussi l’acupuncture et le massage.

Clinique de la Dre Huang : 514-625-5876  — -6602, Monk H4E 3J1

Bon courage à tous.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s