Les conséquences inattendues d’Internet

Déclaration pour les Nations Unies / Juillet, 2018 Forum politique de haut niveau sur le développement durable / Pour être présenté par Katie Singer http://www.electronicsilentspring.com

Internet

Les conséquences inattendues d’Internet

Le service Internet est devenu nécessaire pour les liens familiaux et les opportunités éducatives et économiques. L’Internet est la plus grande chose que l’humanité a construite, mais ses impacts restent largement invisibles et non réglementés.

Considérez chaque téléphone intelligent (ordiphone) comme un portail Internet, un objet de luxe. Le téléchargement d’une heure de vidéo par semaine consomme plus d’électricité que deux nouveaux réfrigérateurs en un an, mais tous les ménages n’ont pas de réfrigérateur. En raison de l’augmentation de la diffusion en continu des vidéos et des appareils intelligents, les demandes de puissance des technologies électroniques augmentent de 20 % par an. L’accès Internet sans fil consomme 10 fois plus d’énergie que câblé (c’est-à-dire fibre optique sur site sans interface sans fil dans le dernier kilomètre). Internet pourrait générer 3,5 % des émissions de gaz à effet de serre (plus que l’aviation et le transport maritime) d’ici 2020 et 14 % d’ici 2040. D’ici 2025, les serveurs gourmands en énergie stockent des données provenant de milliards d’appareils connectés à Internet., l’industrie des communications pourrait consommer 20 % de l’électricité mondiale, épuiser les réseaux et entraver les objectifs de changement climatique.

À l’échelle mondiale, nous générons plus de 47 millions de tonnes de déchets électroniques par an.

L’intelligence artificielle (IA) menace maintenant la moitié de tous les emplois, y compris dans l’agriculture, la médecine et l’enseignement.

Des études examinées par des pairs montrent que l’exposition aux rayonnements électromagnétiques (CEM-RF) endommage l’ADN, augmente le risque de problèmes de comportement, le cancer et d’autres maladies et perturbe la navigation des abeilles. En 2018, l’Organisation mondiale de la santé a classé la dépendance au jeu parmi les troubles de santé mentale.

Une cybersécurité inefficace menace le réseau électrique, les élections et la démocratie de chaque pays ainsi que les finances et la vie privée de chaque citoyen.

Internet continue de se développer

Les conséquences involontaires d’Internet entravent notre capacité à atteindre les 17 objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies. Pourtant, il se développe sans régulation.

Environ trois milliards de personnes ne sont pas encore en ligne. Ils méritent l’accès, même si cela va augmenter exponentiellement l’extraction des ressources naturelles et la consommation d’électricité et d’eau. Il générera plus de CO2, de CEM-RF et de déchets électroniques. Puisque les expositions aux CEM-RF sont des génotoxines directes et des cofacteurs avec d’autres polluants, l’introduction de services sans fil là où elles n’existent pas augmentera les problèmes et les coûts médicaux d’une région.

Des questions

Comment le monde abordera-t-il les émissions croissantes de CO2, les déchets électroniques et la consommation de ressources naturelles? Pour utiliser l’approche de précaution pour protéger la santé humaine et la biodiversité, limitons-nous l’utilisation d’Internet des quatre milliards de personnes déjà en ligne? Avons-nous besoin de l’industrie pour prouver que les nouvelles technologies sont sans danger pour les femmes enceintes, les enfants, la faune et les catastrophes météorologiques avant leur commercialisation? Pour les personnes qui n’y ont pas encore accès, accordons-nous la priorité aux réfrigérateurs, à l’eau propre et à la plomberie intérieure sur les téléphones mobiles? Qui va décider de ces questions?

Est-ce que la fibre optique vers les locaux fournirait un accès Internet qui consomme moins d’énergie, d’eau et de minerais de conflit? Qui a les ressources pour financer des réponses fiables à cette question?

L’ONU pourrait-elle collaborer avec les gouvernements, les fabricants, les banques et les écoles pour mener des campagnes d’éducation sur les conséquences involontaires de l’Internet et la nécessité de limiter l’utilisation et la croissance d’Internet?

L’ONU pourrait-elle créer une agence pour surveiller la consommation de ressources naturelles (y compris les minerais de conflit), les émissions de gaz à effet de serre et les déchets électroniques, les réseaux d’accès, les centres de données et la fabrication de tout appareil connecté à Internet? L’agence de l’ONU pourrait-elle imposer des limites à l’utilisation d’Internet?

Pour atteindre les 17 ODD de l’ONU, les ingénieurs formés à une diligence raisonnable rigoureuse devront générer des solutions qui rendent l’Internet plus durable, sûr et sécurisé. Qui a les ressources pour financer une telle agence?

Références

Andrae, A. and T. Edler, “On global electricity usage of communication technology: trends to 2030,” Challenges, 6(1):117-157, 2015.

Baliga, Jayant, et al, “Energy Consumption in Wired and Wireless Access Networks,” IEEE Communications Magazine, June, 2011.

Barnes, F. and B. Greenbaum, “Some Effects of Weak Magnetic Fields on Biological Systems: RF fields can change radical concentrations and cancer cell growth rates,” IEEE Power Electronics, 2016, 3(1).

de Decker, Kris, “Why We Need a Speed Limit for the Internet,” https://www.resilience.org/stories/2015-10-21/why-we-need-a-speed-limit-for-the-internet/

de Decker, Kris, “The monster footprint of digital technology;” http://www.lowtechmagazine.com/2009/06/embodied-energy-of-digital-technology.html

Eichstaedt, Peter, Consuming the Congo: War and Conflict Minerals in the World’s Deadliest Place, Lawrence Hill Books, 2011.

Jauchem, J., “Effects of low-level radio-frequency (3kHz to 300 GHz) energy on human cardiovascular, reproductive, immune and other systems: a review,” Int. J. Hyg. Environ. Health, 2008; 211(1-2): p. 1-29.

Malkemper, E.P., T. Tscheulin, et. al., “The Impacts of artificial Electromagnetic Radiation on wildlife (flora and fauna),” a report of the EKLIPSE project, 2018; http://bit.ly/Eklipseoverview.

Mills, Mark P., “The Cloud Begins with Coal: Big Data, Big Networks, Big Infrastructure and Big Power,” 2013. Sponsored by the American Mining Assoc. and the American Coalition for Clean Coal Electricity.

National Toxicology Program, TR-595: Toxicology and Carinogenesis Studies in Hsd:Sprague Dawley SD Rats Exposed to Whole-Body Radio Frequency Radiation at a Frequency (900MHz) and Modulations (GSM and CDMA) Used by Cell Phones, 2017, US Dept. of Health and Human Services.

www.saferemr.com  Website posted by UC/Berkeley public health analyst Dr. Joel Moskowitz, presents studies about health effects of EMR exposure.

Smith, Ted, David Sonnenfeld and David N. Pellow, Eds., Challenging the Chip: Labor Rights and Environmental Justice in the Global Electronics Industry, Temple Univ. Press, 2006.

UNESCO World Commission on the Ethics of Scientific Knowledge and Technology, The Precautionary Principle, 2005.

Warnke, Ulrich, Bees, Birds and Mankind: Effects of Wireless Communication Technologies, Kentum, 2009.

WHO, “IARC Classifies Radiofrequency Electromagnetic Fields as Possibly Carcinogenic to Humans: Press Release,” 2011.

WHO, “Gaming disorder,” International Classification of Diseases, 11th ed., 2018.

http://www.electronicsilentspring.com/july-2018-newsletter/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s