Sources de surfacturation des CNG

En espérant que ce texte vous aide à mieux comprendre la surfacturation. Si vous avez un CNG, vérifiez vos factures depuis son installation.

  • Capacité à comptabiliser les départs de moteur;
  • Erreur d’un compteur défectueux
  • Sources à venir :
    • Facturation différenciée dans le temps;
    • Remplacer tous les CNC par cause des incendies et la surfacturation de ceux qui font défaut, sous l’excuse que la technologie a évolué
  • Sources « négligeables » : 
    • Lecture aux quatre heures (six fois par jour);
    • Énergie utilisée pour communiquer entre eux.

Les compteurs émettent un signal approximativement toutes les 50 secondes pendant l’ensemble des 24 heures qui ne font rien d’autre, mais raconter à leurs voisins : allô… nous sommes ici et prêts pour vous. Puis, au-dessus de ces éclatements inutiles d’énergie RF, 6 fois par jour, ils transmettent également les chiffres de consommation au cours de cet intervalle de temps (probablement aux 4 heures).

Lectures aux quatre heures

Hydro charge environ 5 cents par kWh, pour les premiers 30 kWh par jour, et environ 8 cents pour la consommation excédant ce 30 kWh.

Alors, voici un petit exemple de consommation pendant trois jours :

Jour 1 — la consommation 20 kWh

Jour 2 — 30kWh

Jour 3 — 100 kWh

Pour un total de 150 kWh à la charge du client.

Si le calcul est effectué sur la période de trois jours (lecture une seule fois à la fin de la période de 3 jours), alors le coût sera : 90 kWh @ 5 cents, ainsi que le reste de 60 kWh @ 8 cents.

Si la lecture est prise tous les jours, donc le 30 kWh est appliqué chaque jour, alors la charge sera : 20 kWh @ 5 cents, plus 30 kWh @ 5 cents, plus (pour le dernier jour) 30 kWh @ 5 cents et 70 kWh. @ 8 cents.

Ainsi, le second cas génère une facture légèrement plus importante pour le client, MAIS il s’agit d’une très petite augmentation marginale qui n’explique pas l’augmentation de 20 % ou 50 % des abonnés

Énergie utilisée pour communiquer entre eux

Les compteurs utilisent 2,5 W/h à fonctionner, on parle de 2 $ par année. Ce ne sont pas les 20 $ par année d’augmentation due à la lecture quotidienne et la consommation du CI qui doivent attirer notre attention, mais les 40 $, 50 $, 60 $, 100 $ PAR MOIS que les abonnés sont en train de payer de plus par le départ de moteurs. Quand le CI dérape, là on parle d’augmentations de centaines de dollars par mois.

Les sources de surfacturation sont multiples et cumulatives, mais même là, le 20 % à 50 % est expliqué surtout par le fait que ces compteurs peuvent lire tout départ de moteur. Plus que nous avons des appareils à démarrage automatique (frigo, congélateur, sump pompe, calorifère, etc.) plus ta facture monte. Cela peut expliquer les 20 % à 50 %, surtout que le déploiement et le changement climatique vont de pair. Si de plus, vous avez un appareil qui marche mal, ex. : ma sump pompe est partie plusieurs fois cet été, et cela sans raison. Son mécanisme était coincé. Un vieux frigo peut partir plus de six fois par jour. Plus des gens dans la maison qui ouvrent sans cesse la porte du frigo ou de l’entrée, cela aussi peut à la longue augmenter la facturation si c’est une habitude.

Par contre, il a des augmentations encore plus salées et cela est le fait que ces compteurs sont très, très fragiles et prônes à commettre d’erreurs de lecture.

Ce sont les lectures d’énergie fantôme en Californie  sous prétexte que la chaleur cause cette erreur, tout comme surfacturation en campagne ontarienne (les RF rebondissent sur les roches et ne peuvent pas relayer l’info qui finissent par se faire manuellement et à des montants faramineux).

La facturation différenciée dans le temps ou Heure juste  va être une autre source importante de revenu pour HQ et d’appauvrissement pour nous. C’est question de temps, HQ va appliquer cette façon de facturer, c’est déjà le cas dans certaines régions où le CI est installé : OntarioCalifornia, C-B à venir

Personne ne veut, mais l’intention des compagnies d’électricité est unanime et ferme.

En conclusion, en dépendant de la température, de l’âge des appareils, de l’état de fonctionnement des appareils, du nombre d’appareils qui ont des départs automatiques, de nombre de personnes qui y habitent, la facture de ceux qui ont un CNG (« intelligent » ou pas) va augmenter de 20 % à 50 %. À cela il faut ajouter les augmentations qui ne cessent de nous être imposées. Les CNG remplissent les coffres d’HQ et vident nos maigres économies.

Une raison de plus pour protéger notre compteur à roulette et de continuer à refuser les CNG. La Northeast du Massachusetts a refusé d’installer les CI parce qu’ils n’ont pas vu aucun bénéfice ni pour eux ni pour leurs abonnés.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s